Nuit.
Ficelles & Lumière
ou
comment les ficelles transportent l'image

Ficelles et Lumière est un matériau, un dispositif que j'utilise depuis 1990.
Pour procéder:
D'Euclide à Dürer, le fil est la représentation du rayon visuel. Comme dans la fameuse définition du tableau selon Alberti, le cône visuel (ici un faisceau de ficelles) est coupé par le plan du tableau (ici un rayon de lumière).
Un cône de ficelles est construit, qui transporte le motif-source. Puis le plan de lumière "coupe" les ficelles en faisant apparaître des points lumineux qui recréent le motif-source. Autant de coupes, autant d'images.
Le dispositif est installé en hauteur, dans l'obscurité.
Le promeneur qui passe sous le dispositif verra des points lumineux se transformer. Selon sa déambulation, l'image lui apparaîtra telle  un "hologramme rustique". Le motif, qui sera là comme une image "flottant en l'air",  relève de la Magie Naturelle. De ce que Descartes appelle la science des miracles, pour ce qu'elle enseigne à se servir si à propos de l'air et de la lumière, qu'on peut faire voir par son moyen toutes les mêmes illusions qu'on dit que les Magiciens font apparaître par l'aide des démons.

©        α        ?