Descartes, La Dioptrique, Discours VIII.


L'Ellipse, ou l'Ovale,
est une ligne courbe que les Mathématiciens ont accoutumé
de nous exposer en coupant de travers un cône ou un cylindre,
& que j'ai vu aussi quelquefois employer par des Jardiniers
dans les compartiments de leurs parterres,
où ils la décrivent d'une façon qui est véritablement fort grossière & peu exacte,
mais qui fait, ce me semble,
mieux comprendre sa nature,
que la section du cylindre ni du cône.
Ils plantent en terre deux piquets,
& ayant noué ensemble les deux bouts d'une corde,
ils la passent autour d'eux.
Puis, mettant le bout du doigt en cette corde,
ils le conduisent tout autour de ces deux piquets,
en la tirant toujours à eux d'égale force,
afin de la tenir tendue également,
& ainsi décrivent la courbe qui est une Ellipse.
& à cause de certaines propriétés de ces points,
que vous entendrez ci après,
nous les nommerons les points brûlants.